Bienvenue   Fournisseurs   Disponibilités   Blog   Videos    Contact

Domaine des Comtes Lafon

VIGNOBLE:

Montrachet Grand Cru 0,31 ha

Meursault 1er cru Charmes 1,70 ha

Meursault 1er cru Perrières 0,75 ha

Meursault 1er cru Genevrières     0,55 ha

Meursault 1er cru Gouttes d'Or 0,40 ha

Meursault 1er cru Bouchères 0,40 ha

Meursault 1er cru Poruzots 0,40 ha

Meursault Clos de la Barre (monopole) 2,10 ha

Meursault (différentes parcelles)  1,30 ha

Meursault Désirée  0,50 ha

Volnay 1er cru Santenots-du-Milieu 3,80 ha

Volnay 1er cru Champans 0,50 ha

Volnay 1er cru Clos des Chênes 0,40 ha

Monthélie 1er cru Les Duresses 1,20 ha

TOTAL     14,80 ha


DOMAINE DES COMTES LAFON

Clos de la Barre,

21190 Meursault

Pas de visites

COURRIEL : Comtes.Lafon@wanadoo.fr

SITE WEB: www.comtes-lafon.fr


DE COMTE PAPAL À ROI DE MEURSAULT

Jules Lafon

C’est en 1865 que Jules Lafon, originaire du Gers, s’installa à Dijon à titre d’inspecteur des Finances à Dijon. Un peu plus tard il épousait Mademoiselle Boch, fille d'une famille de grands propriétaires terriens. En 1867, il entreprit de construire une belle villa victorienne et un petit parc au Clos de la Barre à Meursault.

En 1905, suite à un différent qui opposait l’État et le Clergé, Jules Lafon, par conviction, remit sa démission à l’État. En reconnaissance, le Pape le nomma Comte.  


Aux vignes apportées par son épouse (Volnay-Champans et Santenots-du-Milieu, Meursault-Genevrières, Goutte-D’Or et le Clos de la Barre), Jules Lafon ajouta, au fil d’acquisitions éclairées de superbes parcelles en Meursault (Perrières, une partie des Charmes, En la Barre…), Volnay (Santenots et Clos des Chênes) et Montrachet

en 1918. Quelques parcelles moins bien situées furent vendues. Le Domaine est pratiquement resté inchangé depuis.  À cette époque, un faible pourcentage de la production était commercialisé en bouteille.

En 1923, alors maire de Meursault, Jules eut l’idée de rétablir la tradition qui voulait qu’un propriétaire et ses ouvriers célébrassent la récolte et les vendanges terminées. Il invita 35 de ses amis à un petit banquet ; la Paulée de Meursault était née et devint rapidement la troisième « des Trois Glorieuses » après le Banquet au Clos de Vougeot des Chevaliers du Tastevin et la Vente des Vins des Hospices de Beaune. Aujourd’hui 600 personnes participent à la Paulée de Meursault et prennent part à l’une des grandes dégustations de notre temps. Le Comte Jules Lafon mourut en 1940.

René Lafon

Jules avait deux fils, Pierre, mort à la guerre (1944), et Henri qui a la mort de son père repris "de loin" la direction du Domaine. En 1946, n’ayant pas d’héritiers, il souhaite alors vendre le domaine. Les vignes ont été données en métayage et beaucoup de la récolte vendue "en raisin". René Lafon, ingénieur électricien de formation, résiste au démembrement de l’œuvre de son grand-père. Il parvient à reprendre le Domaine en 1956, mis en société, en plus d’exercer son métier à Paris. En collaboration avec les métayers, il entreprit la remise en état des vignes et fit d’importantes replantations. Graduellement, une part de plus en plus importante de la récolte fut mise en bouteilles jusqu'à 1a totalité de la récolte en 1961. En 1967, l’étiquette du Domaine des Comtes Lafon jouissait d’une réputation de plus en plus enviable et la rentabilité de l’exploitation aidant, il s’installait définitivement à Meursault au Clos de la Barre avec sa famille. À partir de la fin des années 70, Dominique, l'un des deux fils,  le seconde jusqu’à prendre complètement la relève en 1984.

Dominique Lafon

Dominique complète avec brio le BTS Viticulture Œnologie à Beaune en 1978. De 1987 à 1993, il parvient à rompre progressivement les contrats de métayages (baux de 9 ans) et depuis, le Domaine des Comtes Lafon exploite l’intégralité des 13.40 hectares de vignes. Récemment, le Domaine a acquis une parcelle de Meursault village et exploite en fermage, deux petite parcelles de Meursault 1er cru Bouchères et Poruzots depuis le millésime 2011.

C'est sous la gouverne de Dominique Lafon que le Domaine des Comtes Lafon atteint des sommets inégalés. Jamais de l'histoire de ce superbe domaine, les vins n'ont été aussi bons,  blancs et rouges. Cela vaut à Dominique le respect et l'admiration d'une majorité de professionnels du vin du monde entier et surtout des amateurs qui ont le privilège que goûter les vins merveilleux qu'il produit à Meursault et Volnay.  Superbe dégustateur, énergique, doté d'un enthousiasme contagieux, son influence se sent en Bourgogne comme ailleurs dans le monde. Si, aujourd'hui, la Bourgogne viticole a retrouvé sa fierté, son prestige et la faveur des amateurs de vins fins, Dominique Lafon y est pour quelque chose.  En plus, il est sympa comme tout ...